Démarche de recherche

Forêts

Les incendies sont une menace importante pour les forêts méditerranéennes. La Réserve naturelle nationale de la plaine des Maures est particulièrement sensible. Ces 40 dernières années, plusieurs feux de grande ampleur ont en effet traversé le territoire de la réserve : en 1979 sur une large partie de la plaine ; en 1989 sur 529 ha ; en 2003 dans sa partie la plus orientale ; enfin en août 2021 sur 52 % de la superficie de la réserve.

Depuis, la forêt est en cours de régénération naturelle et il est indispensable de suivre l’évolution de ce processus pour mieux mesurer et comprendre la résilience de cet écosystème. Il s’agit de protéger aussi ces secteurs de pressions diverses telles que le développement d’espèces exotiques envahissantes, d’épisodes climatiques extrêmes, etc.), et d’appliquer une gestion écologique permettant de favoriser les dynamiques naturelles pour tendre vers une libre évolution de bon état de conservation de la biodiversité de la forêt.

Dans ce contexte, la SNPN, gestionnaire de la Réserve naturelle nationale de la plaine des Maures a mis en place en 2023 un programme sur l’étude expérimentale d’actions de gestion pour favoriser la régénération naturelle post-incendie.

Les 4 objectifs définis sont les suivants :

  • Objectif n°1 : Le suivi sur le long terme de la régénération naturelle de la suberaie en zone incendiée et non incendiée
  • Objectif n°2 : L’évaluation des modalités de gestion sur les dynamiques de régénération
  • Objectif n°3 : Analyse et modélisation à partir des données récoltées et historiques sur la résilience post-incendie
  • Objectif n°4 : La création d’un sentier pédagogique pour informer et sensibiliser les usagers de la réserve sur les effets des incendies sur la biodiversité

Connaissance

Recherche