Dialoguer et réconcilier les sociétés avec la nature

Pour la SNPN, la principale question, déterminante et englobante, est la durabilité des anthroposystèmes (socio-écosystèmes), qui implique de co-construire, avec les acteurs socio-économiques, une trajectoire d’amélioration de leur résistance et de leur résilience. Cela nécessite de faire évoluer les représentations des humains et d’accompagner des changements sociétaux et économiques pour cohabiter avec la nature.

L’enjeu essentiel est d’expliquer et de convaincre les citoyens, les élus et les acteurs socio-économiques en proposant et promouvant des solutions et des accompagnements pour dépasser une certaine « peur de la nature », un « besoin de contrôle ou de régulation », une certaine obligation humaine « d’agir, de gérer, d’aménager » notamment par la technique. La médiation scientifique joue ici un rôle primordial, en étant associée à une démarche sensible. Elle est une pièce maîtresse dans les relations que les réserves naturelles nationales de Camargue (Bouches-du-Rhône), du lac de Grand Lieu (Loire-Atlantique) et de la Plaine des Maures (Var) construisent avec leur territoire.

Les enjeux sont fondamentaux : comment « vivre avec » la nature et non plus « vivre contre » ? Comment accepter de « laisser une place » à la nature spontanée et de ne plus « prendre toute la place » ? Comment faire partager l’intérêt pour le bien commun ?

Pour relever ces défis, la SNPN met en œuvre une écologie de la réconciliation. Il s’agit, par une démarche participative, de médiation scientifique et de dialogue territorial, d’investir les communautés humaines locales d’un sentiment de responsabilité envers la nature qui les environne, de mettre en place des conditions durables d’échanges et donc de les impliquer dans la définition de nouvelles relations, plus apaisées, plus respectueuses, laissant plus de place à une nature spontanée et diversifiée. Sans oublier que l’intérêt général n’est pas la somme des intérêts particuliers (lobbies). Cette approche innovante est déployer sur deux thématiques nationales (mares et castor d’Europe) et dans les réserves naturelles nationales de Camargue (Bouches-du-Rhône), du lac de Grand Lieu (Loire-Atlantique) et de la Plaine des Maures (Var)

Nos actions

Colloque du centenaire

Abonné
  • Actualité
Fév 2024

Renforcer le lien entre l’humain et la nature : un levier d’action pour préserver la biodiversité et le climat

La gouvernance de la Réserve naturelle nationale du lac de Grand-Lieu

Lire la suite

Les végétaux exotiques envahissants

Lire la suite

Gabriel Tallon, botaniste et premier directeur de la Réserve de Camargue

Lire la suite