Moins de 3 ans après l’incendie de Gonfaron, la Réserve Naturelle Nationale de la plaine des Maures a été à nouveau victime des flammes.

Le départ de feu a été déclaré mardi 11 juin à 15h05 sur la commune de Vidauban, au niveau du Bois de Bouis, proche de la D48. Ce site, que la SNPN avait défendu avec succès dans les années 1990 contre des promoteurs immobiliers, avait été épargné par les feux de 2021 et de 2003. Dès le début de l’incendie, les équipes de la Réserve et de la SNPN étaient présentes au Poste de Commandement et sur le terrain afin d’appréhender le feu, de se coordonner avec les équipes au sol et d’intervenir au plus vite auprès de la faune. Grâce au travail de 760 pompiers, le feu est désormais sous contrôle.

 

Au total, la zone brulée se situe autour de 400 hectares mais un travail cartographique plus fin est en cours pour préciser cette surface. Sur la Réserve Naturelle Nationale cette zone avoisinerait les 150 hectares. Le feu s’est propagé très vite mais de nombreux patchs ont été préservés des flammes. Rejoints par Rémi Luglia, président de la SNPN, les équipes de la Réserve sont sur le terrain pour réaliser des actions de sauvetage de la faune. Sur ce dernier point, merci au commandant des opérations de secours et à ses équipes d’avoir permis de déclencher les premières actions de sauvetage dès le lendemain matin du départ du feu aux côtés de la SOPTOM-GRCC (Station d’Observation et de Protection des Tortues et de leurs Milieux – Centre de Recherche de Conservation des Chéloniens) et du CEN PACA(Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur). Ce matin, le sauvetage a repris avec une trentaine de bénévoles. Ces missions sur le terrain sont intenses. La chaleur du soleil et les cendres encore fumantes rendent ces opérations fastidieuses. Il est ainsi difficile de prospecter au-delà de 5 heures. Sur ces deux jours, 20 tortues, dont la moitié vivantes, ont été retrouvées. Un couple de tortues a même été retrouvé en train de se reproduire, symbole de la force du vivant et de la capacité de résilience de nos espèces !

 

Toute notre attention et notre sollicitude sont portées aux pompiers qui ont luttés contre les flammes et continue de nous épauler sur les missions de sauvetage de la faune. 

Nous restons mobilisés !

Pour aider la Réserve Naturelle Nationale de la plaine des Maures, vous pouvez faire un don en cliquant ICI.

Contenus liés

  • Actualité
Août 2022

Communiqué : La SNPN nouveau gestionnaire de la Réserve naturelle nationale de la plaine des Maures