Deux nouvelles espèces de chauves-souris pour le lac

L’inventaire des chiroptères du lac de Grand-Lieu achevé en 2020 a été complété par la détection de deux nouvelles espèces courant de l’été 2021. Il s’agit de la Sérotine de Nilsson – Eptesicus nilssonii, mentionnée pour la 2e fois au niveau régional et du Vespertilion bicolore – Vespertilio murinus, rare en Pays de la Loire. Toutes deux sont décrites dans la littérature avec une aire de répartition orientale dont la limite occidentale atteint l’est de la France.

Elles ont été détectées dans la partie est du lac de Grand-Lieu, plus précisément sur la Grève, à Passay – une seule fois le 14 septembre pour la Sérotine de Nilsson, à plusieurs reprises courant du mois de juillet et août concernant le Vespertilion bicolore. Le Grève constitue une avancée sableuse sur la zone centrale en eau du lac à l’embouchure de l’Ognon, composée de prairies, saulaies, zones à jussie et roselières.

C’est lors du suivi annuel de routine effectué par Sébastien Reeber, chargé de mission scientifique de la Réserve Naturelle Nationale, selon le protocole Vigie-chiros, que ces détections ont eu lieu. L’utilisation d’un enregistreur passif des ultra-sons, récent et performant a en partie permis cette découverte.

Pour en savoir plus sur les chiroptères à Grand-Lieu

 

 

 

Contenus liés