Qui veut la peau des écolos ?

Photo : Annelies Geneyn/Unsplash

Enquête sur les dessous de l’écolobashing

Danièle Boone, Marc Giraud

Double ponctuation. 2021. 201 pages. 16 €.

Texte : François Moutou

Texte initialement publié dans Le Courrier de la Nature n° 333, mars-avril 2022

« Résistons ! », l’avant-propos de ce livre assez peu réjouissant quant aux faits et au fond, donne le ton. Journalistes, les deux auteurs ont enquêté et rassemblé un faisceau d’éléments autour d’une ambiance peu favorable aux lanceurs d’alerte, voire aux simples critiques du modèle économique dominant. Comme ce modèle s’appuie sur les grands groupes industriels et sur les lobbies qui les soutiennent, seul l’intérêt privé, leurs intérêts, semblent à prendre en compte et la démarche écologique, celle orientée vers l’intérêt général et le bien commun, est escamotée. Les auteurs prennent soin de rappeler le sens premier du terme « écologie » et constatent les dérives qui ont suivi quand le monde politique s’en est emparé. Le livre est organisé en neuf parties et se termine par un « Petit guide de dézingage de l’écolobashing ordinaire », glossaire de la fausse information et de la mauvaise foi. Les chapitres traitent des pressions financières, du contexte administratif, de l’(in)action de l’État, de la situation dans le monde avec de trop nombreux écologistes assassinés. La conclusion ouvre vers « Les combats de l’avenir ». Faut-il être aussi pessimiste ? Est-ce la seule lecture des faits ? Au fil des pages, des noms, des évènements survenus encore assez récemment rappellent quelques situations extrêmement préjudiciables à la nature et à certains défenseurs de la nature. Début 2022, l’ambiance pré-électorale laissait déjà poindre que l’amélioration n’est peut-être pas pour tout de suite.

Qui veut la peau des écolos ?

Contenus liés