[Projection-débat] “Le cas du Castor” annulée

Le Castor d’Europe est un hôte bien implanté sur les cours d’eau français. Pourtant, l’animal est passé au bord de l’extinction et ne doit sa survie qu’ aux changements d’approche en matière de protection de l’environnement.

Chassé et dérangé pendant des siècles, le castor fait aujourd’hui un retour triomphal, aussi bien en campagne que dans nos villes !

On observe actuellement en France des tensions grandissantes entre des sociétés humaines et une partie de la faune sauvage qui ne serait pas « à sa place » selon le point de vue de certains humains. Elles questionnent ainsi d’une part la possibilité d’une cohabitation, et d’autre part l’acceptabilité sociale qui la rendrait possible et apaisée. Ces tensions sont renforcées quand l’espèce sauvage concernée connaît un regain, venant ainsi modifier les « arrangements négociés » entre les sociétés humaines et la « nature ». Les problèmes liés à cette faune de retour lient deux notions importantes : celle de « dommage » (anciennement « nuisible ») à celle « d’invasion » (animal perçu comme « étranger »).

Dans ce contexte, le Castor d’Europe occupe un statut particulièrement intéressant car révélateur des relations entre les humains et la faune sauvage en raison de sa spécificité éco-éthologique (ce n’est pas un prédateur ; il adapte son environnement à ses besoins) et de son histoire (animal à la fois utile et nuisible ; disparition quasi-totale, protection, retour et relative acceptation sociale).

Projection-débat animé par Basile GERBAUD, réalisateur du film et Rémi LUGLIA, président de la Société nationale de protection de la nature.

Nous vous tiendrons au courant le plus rapidement possible.