Produits phytosanitaires : résultats d’une récente étude INRAE-Ifremer

Traitement phytosanitaire dans un champ de blé. Photo : Mike Mareen/Adobe Stock

Texte : François Moutou, vétérinaire et épidémiologiste, vice-président de la SNPN Le 5 Mai 2022 l’INRAEet l’Ifremerproposaient une restitution de leur travail commun sur l’impact des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité et les services écosystémiques. Présentée à la fois en salle et à distance, cette conférence publique, parrainée par les ministères chargés de l’écologie, de l’agriculture et de la recherche, reposait sur le rendu des résultats de l’expertise scientifique collective (ESCo) coordonnée depuis 2020 par ces deux instituts nationaux de recherche. Selon les thèmes et les moments, de 20 à 40 experts ont été mobilisés. L’exercice consistait essentiellement à analyser et synthétiser la littérature scientifique actuellement disponible sur ce vaste sujet et à pointer les lacunes de connaissances et les besoins de recherche. Ce travail s’inscrit dans le plan « Écophyto II+ » dont les résultats restent bien en-dessous de ce qui était espéré. Logiquement, l’INRAE a travaillé sur les milieux terrestres et l’Ifremer sur les milieux côtiers et marins. Logiquement aussi, il a été révélé que l’ensemble des milieux explorés, terrestres, aquatiques, côtiers et marins sont contaminés par ces produits. Il […]

Accès restreint

Ce contenu est réservé aux abonnés du magazine Courrier de la Nature

S'abonner au magazine  Se connecter

Contenus liés

Abonné
  • Dossier
Déc 2022

Qu’est-ce qu’une antilope ? Une même appellation pour une diversité d’espèces