N°315

Le Courrier de la Nature n° 315 – Mars-avril 2019

À partir de : 5,00 

Ce numéro nous plonge dans l’histoire, avec les archives de l’herbier de Bonaparte, un trésor de 640 000 planches botaniques constitué à la fin du XIXe siècle, dont la numérisation permet désormais la consultation en ligne afin d’accéder plus aisément à cette connaissance inestimable. Nous visitons également la Réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain, dans le Loir-et-Cher, un magnifique îlot de biodiversité au sein de paysages agricoles. Nos contributeurs s’interrogent également sur la pertinence des moyens palliatifs mis en place dans le cadre de la stratégie de compensation lors de travaux environnementaux. Entre les suggestions de lecture et les actualités de la nature dans le monde, on découvre dans ce numéro des artistes d’une galerie éphémère dédiée à la sensibilisation aux zones humides. Ce thème est cher à la SNPN, qui a d’ailleurs contribué à la mission parlementaire sur ce sujet crucial, et invite chaque année à se pencher sur ces milieux via la Journée mondiale des zones humides, qui s’est déroulée cette année sur le lac de Grand-Lieu.

Effacer

UGS : _CLN_315 Catégories : ,

Dans les actualités :
Passer du statut « En danger critique d’extinction » à « Vulnérable » représente – hélas – aujourd’hui une victoire. Ainsi, grâce à un ambitieux programme, le palmier de Lifou néo-calédonien a vu rétrogradé son statut de menace. Cette petite avancée permet de penser que les zones protégées sont un élément crucial de la conservation de la nature. Quelle méthodologie peut-on alors utiliser pour rendre les Zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) plus efficaces ? La médiation reste un atout majeur pour la connaissance naturaliste et l’éveil du grand public : les organisateurs du festival Ciné-environnement l’ont bien compris depuis 25 ans. En revanche, les promoteurs d’un pont sur la Loire sur une zone karstique ne semblent pas prendre en compte les risques d’effondrement… Enfin, dans les zones urbaines, les dégâts des chats sur la petite faune continuent d’être scrutés.

Vie de la SNPN

Dossier : L’herbier du prince Bonaparte, Un trésor numérisé Par Yves Thonnérieux

Dossier : Les vallées de la Grand-Pierre et de la Cisse Un îlot de biodiversité au coeur de la Petite Beauce Par Blandine Cassagne et Angélique Vallée

Point de vue : Mesures compensatoires « ERC » Nichoirs, hibernaculums… un pis-aller ? Par Jean-François Noblet

L’art et la nature La Galerie éphémère : lier art et nature

A lire