Photo : Annelies Geneyn/Unsplash

Samuel Jeglot et Stéphane Jamme

Omniscience. 2021. 216 pages. 29 €.

Texte : François Moutou
Texte publié initialement dans Le Courrier de la Nature n° 335, novembre-décembre 2022

Même si les plongées sous-marines dans les eaux chaudes autour des récifs coralliens tropicaux peuvent faire rêver, les richesses et la diversité présentes le long de nos côtes ne doivent pas être sous-estimées. Dans ce beau livre de photographies, les deux auteurs, formés à la biologie marine mais aussi plongeurs et photographes, dévoilent ce qui attend tout visiteur des fonds proches des rivages méditerranéens, entre l’Estérel et la frontière italienne. La côte d’Azur est ainsi découpée en six zones, ce qui permet de localiser chaque illustration du livre en la rattachant à l’une d’entre elles.

L’ouvrage s’ouvre par un court avant-propos et se développe en huit chapitres, du bord de mer au grand large. Les herbiers de posidonies, les récifs coralligènes, ou encore le plancton ont, chacun, leur chapitre. Les textes se limitent à la page introductive de chaque chapitre mais sont bien complétés par des légendes informatives et des clichés bien choisis. Des méduses ou des nudibranches, aux mérous ou aux rorquals, la galerie de portraits est réussie.

Le dernier chapitre « L’homme et la mer » est peut-être le plus important. Les deux auteurs sont engagés dans l’éducation au milieu marin et apportent ici des exemples des menaces qui pèsent sur la Méditerranée, et l’océan mondial. Ils démontrent également qu’il existe de belles solutions pour garder espoir. L’importance de la pédagogie est bien mise en avant avec le travail réalisé autour des Aires marines éducatives (AME). Toujours en images.

Plongées méditerranéennes. Ed. Omniscience

Contenus liés

Abonné
  • Dossier
Déc 2022

Qu’est-ce qu’une antilope ? Une même appellation pour une diversité d’espèces