La Laîche des rives

Carex riparia Crédits photos : Fifeflora sur Pickr

Carex riparia

Les reconnaitre – Description et détails biologiques
La laiche des rives est une plante vivace de la famille des carex. Elle sèche en hiver pour survivre. Elle mesure entre 50 cm et 1 m de haut et forme une touffe. Sa souche est rampante et composée de racines nombreuses. La tige, à trois angles, est robuste. Les feuilles larges, entre 6 et 15 mm sont rudes et blanches à l’émergence mais se colorent légèrement en vert au cours du temps (avec des lignes blanches).

Au niveau des fleurs, la plante possède des épis femelles denses et écartés et des épis mâles bruns foncés. La laiche fleurit entre avril et juin. Les utricules (nom du fruit) sont ovoïdes, verts puis bruns à maturité.

Son écologie et sa répartition
Très commune sur les sols argileux et dans les milieux humides, elle se retrouve près de l’eau. La laiche aime les sols riches en matière organique et non salés. Très héliophile, la laiche n’apprécie pas les milieux trop ombragés. Il est alors possible de la retrouver sur les berges mais aussi dans des boisements comme des aulnaies ou frênaies.

La laiche est répartie sur tout le territoire européen mais aussi en Asie occidentale et en Algérie (Afrique du Nord) ainsi qu’en Amérique.

Statut de conservation et menaces
La laiche est une plante commune résistante et peu menacée. Les feuilles peuvent être sensibles aux pucerons. Elle est classée par l’UICN comme non menacée, dans la catégorie préoccupation mineure.

Usage et idées reçues
Parfois utilisée pour solidifier les berges dans les jardins, parcs ou bords de mares. Elle est aussi utilisée dans les systèmes de phytoépuration.

Contenus liés

  • Actualité
Fév 2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation