CP : Incendie dans le Var : la SNPN réclame de nouvelles mesures pour protéger la Réserve naturelle nationale de la plaine de Maures

Incendie dans le Var : la SNPN réclame de nouvelles mesures pour protéger la Réserve naturelle nationale de la plaine de Maures

La Société nationale de protection de la nature (SNPN) est consternée par les incendies de forêt qui, depuis le 16 août dernier, ravagent le département du Var. Sensible à leurs conséquences dramatiques sur le plan humain, économique et sanitaire, elle est directement touchée par l’impact écologique des feux, notamment dans la Réserve naturelle nationale de la Plaine des Maures, réserve à la création de laquelle elle a fortement contribué au début des années 2000.

Les incendies affectent de façon inquiétante les milieux naturels méditerranéens et les nombreuses espèces protégées, bien malmenées par ailleurs, que la réserve abrite. Le sort de la Tortue d’Hermann (Testudo hermanni), espèce relictuelle en France, désormais confinée au seul département du Var justement et à la Corse, s’avère particulièrement préoccupant et une mortalité importante a d’ores et déjà été constatée.

La SNPN apporte son soutien à ceux qui affrontent encore le sinistre : en premier lieu, les sapeurs-pompiers et aussi, le Département du Var, gestionnaire de la Réserve, Madame Serra, Conservatrice de celle-ci, et les services de la DREAL ; les uns et les autres voyant ainsi malmené par un phénomène d’une ampleur exceptionnelle, dont l’origine humaine fait peu de doutes, un patrimoine naturel prestigieux.

Il conviendra, le moment venu, de tirer les leçons de cette catastrophe écologique qui a fait échec aux ouvrages de DFCI (Défense des forêts contre l’incendie). Maintenant, les tortues se trouvent dans une situation de grande vulnérabilité du fait de l’anéantissement de la végétation arbustive et herbacée.

Dès lors, il importe déjà, dans l’urgence, de renforcer la réglementation afin de limiter les circulations humaines et les risques de prélèvement, qui sont une autre cause de régression des tortues. Ensuite, il faudra réfléchir à un renforcement rapide et pérenne du niveau de protection de la Réserve de la Plaine des Maures ainsi qu’à des actions de restauration, pour le long terme, de façon à permettre la résilience des écosystèmes suite à l’épisode en cours, à renforcer leur résistance face à de tels évènements, et à les protéger des trop nombreuses pressions qui s’exercent par le fait de certains acteurs socio-économiques locaux.

La SNPN, dans le cadre du Comité consultatif de la Réserve dont elle est membre et ailleurs, affirme sa détermination à œuvrer au service de la pérennité du patrimoine naturel méditerranéen et particulièrement de celui, exceptionnel, du Massif des Maures.

Contact presse : Service communication 01.43.20.15.39 communication@snpn.fr