Évolution du trait de côte en Camargue

Dès 1999, l’équipe de la Réserve naturelle nationale de Camargue cartographiait le trait de côte du littoral camarguais. A l’aide d’un GPS différentiel, elle parcourait la distance entre le pertuis de la Fourcade des Saintes-Maries-de-la-Mer et l’embouchure du Grand Rhône, soit environ 47 km.

Grâce aux cartes de l’époque, datant d’une période antérieure à 1980, les scientifiques notaient alors une évolution qui est toujours en cours presque 20 ans plus tard : une érosion sensible de l’embouchure du Petit Rhône jusqu’au droit du chemin des Douanes (dans la Réserve), une accrétion sur la partie est de la plage de la Réserve jusqu’à la pointe de Beauduc, puis de nouveau une érosion jusqu’à l’embouchure du Grand Rhône.

Carte issue du compte-rendu scientifique de la Réserve naturelle nationale de Camargue de 1999

Depuis cette date, les scientifiques de la Réserve suivent l’évolution du trait de côte du littoral camarguais tous les ans. Ils ont également cherché à retrouver l’emplacement de cette limite entre la terre et la mer en s’appuyant sur l’analyse de photographies aériennes, leur permettant de remonter jusqu’en 1942.

Plus loin encore dans le passé, le cadastre Napoléon de 1813-1824 a lui aussi été passé à la loupe pour en identifier le trait de côte de cette époque.

Cadastre Napoléon au droit de l’étang de Beauduc

Numérisé à l’aide d’un Système d’information géographique (SIG), nous pensons que l’ensemble de ces données sur un tel pas de temps mérite d’être communiqué au plus grand nombre. Nous avons donc fait le choix de vous les faire découvrir de manière interactive grâce au logiciel gratuit Google Earth. L’évolution du trait de côte du littoral camarguais est disponible sous la forme d’un fichier au format kmz (consultable avec Google Earth) accompagné d’une notice d’explication.

Capture d’écran du rendu du fichier kmz consultable sur Google Earth

Télécharger le fichier

Ces données, et bien d’autres, sont également à retrouver dans la rubrique “Documentation” de la Réserve naturelle nationale de Camargue.
Bonne consultation !