Le Courrier de la Nature spécial La nature ordinaire

8.00 

Éditorial

Se soucier de l’ordinaire pour sauver toute la nature par Rémi LUGLIA, président de la SNPN

Quel intérêt y-a-t’il à consacrer un numéro spécial du Courrier de la Nature à cette part de la nature que l’on dit banale, commune ? Ne ferait-on pas mieux de se préoccuper des espèces ou des écosystèmes menacés de disparition ? 

Cette nature dite ordinaire est celle qui côtoie les hommes au plus près, qui est la plus anthropisée et la plus utilisée, qui est la moins naturelle. Mérite-t-elle notre sollicitude et nos efforts ? […]


Introduction : Profils de la nature ordinaire
Les horizons du quotidien Par Aline Treillard et Romain Sordello 

Cette nature qui nous entoure, avec laquelle nous vivons au quotidien : est-ce la nature ordinaire ? Brièvement, oui. C’est d’ailleurs l’idée retenue par la dernière édition du Dictionnaire de la pensée écologique de 2015 qui dispose que la nature ordinaire est l’ensemble des « êtres et systèmes délaissés, opposé à la nature sauvage, opposé aux politiques de protection sanctuarisée ». […]


Dossier : La nature ordinaire et le sauvage 
Quel terrain d’entente ? Par Rémi Beau

Dans l’un des célèbres dialogues de Platon, à Phèdre qui venait de lui faire remarquer le peu de goût qu’il manifestait pour les promenades hors des murs d’Athènes, Socrate fit la réponse suivante : « Dois-tu m’en vouloir ? J’aime à m’instruire. Or, les champs et les arbres ne veulent rien m’apprendre, et je ne trouve à profiter que parmi les hommes, à la ville. » […]

Dossier : Histoire de la protection de la nature en France 
La nature ordinaire, facteur d’éveil Par Rémi Luglia

Le souci d’une nature banale, commune, familière, anthropisée et souvent utilitaire a pris une part significative, mais souvent oubliée, dans l’éveil et l’élaboration d’une pensée favorable à la protection de la nature en général, dans la définition et la mise en oeuvre d’actions en ce sens, et dans les premières réalisations, du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle. […]

Dossier : Droit de l’environnement 
Comment appréhender la nature ordinaire ? Par Aline Treillard

La multiplication des études alarmantes sur l’état de la nature en France implique de s’interroger sur l’appareil juridique dédié à la protéger. Les préoccupations concernant la dégradation des espaces et la disparition des espèces ayant pourtant été dévoilées dès la fin du XIXe siècle, il est possible de constater que le droit de la protection de la nature contemporain est insuffisamment étendu. Le droit s’est en effet principalement intéressé aux espèces et espaces rares et menacés, remarquables ou sources de menaces et a laissé de côté les espèces les plus communes. […]

Dossier : Flore ordinaire et changements globaux 
Réponses des espèces communes vues par les sciences participatives Par Gabrielle Martin, Nathalie Machon, et Emmanuelle Porcher

Les activités humaines sont la cause de mécanismes puissants de modification de la biodiversité, que la recherche tente de caractériser depuis la prise de conscience écologique née suite à la parution des ouvrages d’Aldo Leopold (1949), Rachel Carson (1962) ou encore Henry David Thoreau (1854). […]


La nature dans l’oeuvre de… Thédore Rousseau


Études et suivis : Anthropologie
Les espaces d’un lien renouvelé Par Damien Deville

Les sociétés occidentales se sont construites autour d’un rapport dual entre l’humain et la nature. Hérité en partie de la pensée des Lumières et de sa matérialisation politique sous la forme des nations, ce dualisme est aujourd’hui de plus en plus remis en cause face à la double érosion de la diversité naturelle et de la diversité culturelle. […]

Études et suivis : Évolution de la protection 
Ordinaire aujourd’hui, extraordinaire demain ? Par Romain Sordello

Comme nous l’avons vu en introduction, ordinaire renvoie à ce qui est commun, habituel, courant, qui n’a rien d’exceptionnel, et la biodiversité « ordinaire » se définirait ainsi par opposition à la biodiversité « rare ». Jusqu’à aujourd’hui, cette biodiversité « ordinaire » nous semblait donc préservée des pressions anthropiques ; mais des signaux de plus en plus inquiétants montrent qu’elle est au contraire bien menacée. […]

Études et suivis : Nature et ville 
Une relation d’avenir Par Annabelle Jaeger

Les termes « nature et ville » nous invitent à penser la ville avec la nature, et la nature avec la ville ; à y voir un couple. Cette complicité est aujourd’hui trop altérée. Certaines villes sont construites sans – voire contre – la nature, et se retrouvent démunies face aux aléas climatiques auxquels elles ont du mal à faire face. […]

Études et suivis : Biodiversité des sites archéologiques
Où en est l’herbe chez nos aïeux ? Par Anne Marchand

Les sites archéologiques font partie du patrimoine culturel de notre pays, mais ils ont aussi la particularité d’avoir été occupés par l’humain très tôt dans l’histoire, depuis la fin du Paléolithique (-15 000 ans) par exemple pour le site de Carnac. Leur redécouverte et leur protection, à partir de la moitié du XIXe siècle, ont permis de créer des zones écologiquement préservées, tant du point de vue de la flore et de la faune que des habitats où se côtoie une biodiversité ordinaire ou patrimoniale. […]

Études et suivis : Les prairies aéroportuaires
Terrain d’une biodiversité inattendue Par Julia et Roland Seitre

En 2013, la toute jeune compagnie aérienne française HOP ! a mis en place un projet de recension de la biodiversité présente sur les terrains aéroportuaires. Pour Lionel Guérin, à la direction de l’entreprise, il s’agissait d’intégrer un volet biodiversité à la stratégie de développement durable. […]

Études et suivis : Biodiversité régionale
Développement d’un indice en Provence-Alpes-Côte d’Azur Par Thomas Galewski et Corinne Dragone

Depuis le Sommet de Rio en 1992, la communauté internationale s’est fixé pour objectif de réduire l’érosion de la biodiversité. En France, les régions administratives se sont pour cela dotées dès 2010 d’une Stratégie régionale pour la biodiversité, car l’échelle des collectivités locales est considérée comme pertinente pour la mise en place de stratégies efficaces. […]

Études et suivis : Les terrils du Nord-Pas-de-Calais
Une biodiversité originale et ordinaire Par Romain Gosse

Le 21 décembre 1990, la dernière « gaillette » (morceau de houille de 10 à 30 cm) était remontée à Oignies, dans le Pas-de-Calais, mettant fin à près de trois siècles d’exploitation du charbon dans le nord de la France. Le 30 juin 2012, le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des paysages culturels évolutifs, incluant sur 120 000 hectares un patrimoine industriel et architectural (corons, carreaux de fosse, chevalements), souvent déjà inscrit à l’inventaire du patrimoine historique, mais aussi un patrimoine géographique au travers des terrils, remarquables collines noires dans ce paysage de plaines. […]

Études et suivis : Oiseaux communs des campagnes
Le constat dans le Nord et le Pas-de-Calais Par Christophe Luczak

Les oiseaux nicheurs communs sont parmi les plus difficiles à quantifier. Combien de couples de mésanges charbonnières (Parus major) ou de merles noirs (Turdus merula) nichent dans mon jardin, mon quartier, ma ville ? Combien d’alouettes des champs (Alauda arvensis) dans le secteur agricole entourant mon village ? […]

Études et suivis : Avifaune commune
L’évolution autour du lac de Grand-Lieu Par Sébastien Reeber

Au travers de la gestion de la Réserve naturelle nationale du lac de Grand-Lieu, la SNPN conduit d’importantes opérations de suivi ornithologique, mises en place depuis 1985 non seulement sur le territoire de la réserve, mais également sur toute la zone humide et ses environs proches. Bien entendu, l’essentiel de ces suivis (recensements, baguages) est consacré aux oiseaux associés aux zones humides, et plus particulièrement ceux représentant à Grand-Lieu un intérêt patrimonial notable (échassiers, anatidés, laro-limicoles nicheurs ou hivernants…). […]

Études et suivis : Les zones humides ordinaires
Pourquoi et comment les protéger Par Grégoire Macqueron
Existe-t-il des zones humides ordinaires pour le droit ? Par Olivier Cizel
Pourquoi agir pour les zones humides ordinaires ? Par Pierre Caessteker

Les zones humides sont-elles plus ordinaires que d’autres « grands » milieux de la nature comme les forêts, la mer ou la montagne ? Sont-elles au contraire plus exceptionnelles ? Les deux cas de figure existent et parfois co-existent, puisque ces milieux sont à la fois communs par leur présence à l’interface de l’air, de la terre et de l’eau, que l’on y retrouve donc des espèces de ces trois compartiments, et exceptionnels lorsqu’ils abritent aussi des espèces capables, voire ayant absolument besoin, de vivre dans ces trois compartiment à la fois, successivement ou conjointement. […]


A lire

Description

La mésange qui visite nos jardins, l’herbe qui pousse en bord de route… Banale, presque invisible, la nature ordinaire est celle nous entoure, avec laquelle nous vivons au quotidien, composée d’espèces communes. Pourtant aujourd’hui, nous ne pouvons plus ignorer que l’ordinaire devient petit à petit extraordinaire car il est lui aussi menacé, à une échelle inquiétante. Croisant les approches de différentes disciplines – biologie, sociologie, écologie, philosophie, anthropologie, histoire, droit de l’environnement – Le Courrier de la Nature consacre son numéro spécial 2019 à la nature ordinaire : quelle est-elle ? Comment l’étudier ? Comment la protéger ?

Avis

Aucune évaluation.

Seuls les utilisateurs ayant acheté ce produit pour laisser une évaluation.