Le Courrier de la Nature n°312 sept-oct 2018

8.00 

Vous avez dit forêt ?

La forêt tient une place privilégiée dans notre imaginaire. Abritant nains, fées, elfes ou druides, elle est depuis des millénaires le théâtre de nombreux mythes et croyances ; elle se représente sous de multiples aspects, tant elle est riche de culture et de nature.

Ce numéro du Courrier de la Nature aborde nos relations avec elle au travers de son exploitation. Vous pourrez découvrir notamment trois articles ayant trait à la gestion forestière. Chacun des auteurs y exprime son point de vue sur la question délicate et sensible de la sylviculture, évoquant différents moyens de gérer la forêt. Faut-il mettre l’accent sur les aspects économiques et considérer que les productions issues de ces milieux doivent être rentables ? Ou faut-il laisser nos forêts en libre évolution, vers une forêt dite primaire, nommée ainsi parce qu’existant sans intervention humaine ?

Il y a un équilibre à trouver : entre pourvoir à une partie des besoins économiques humains dans l’exploitation forestière, et appliquer une gestion favorable à la nature et à la biodiversité. Le XXIe siècle, héritier des précédents, voit de nouvelles dimensions, environnementales et sociétales, s’imposer aux côtés de la production de bois. La gestion des forêts doit être davantage modulée en fonction de ces nouveaux enjeux.

La SNPN a compris tout l’intérêt et la richesse des milieux forestiers en défendant depuis 1854 la forêt de Fontainebleau, et a récemment acquis plusieurs parcelles forestières en Auvergne. Il s’agit de sapinières de moyenne altitude, milieux relativement rares que la SNPN souhaite laisser en libre évolution tout en étudiant scientifiquement les divers paramètres biologiques et physiques au cours du temps. Cette action n’a pu se réaliser que grâce à vos dons ; que les personnes concernées soient ici vivement remerciées.

À l’heure où le développement durable est une nécessité si nous voulons laisser une planète en état de marche aux générations futures, la forêt laissée en libre évolution représente un modèle d’inspiration en termes d’économie circulaire. En effet, le fonctionnement d’un tel milieu ne génère aucun déchet ! Tout y est recyclé, réutilisé. Toute la matière organique tombée à terre est reprise par des millions de micro-organismes décomposeurs ; elle sert ensuite à la nutrition et au développement de la végétation ainsi qu’à toute la vie animale qui en dépend. L’espèce humaine saura-t-elle faire de même dans son approche de la gestion de ses déchets ?

Quoiqu’il en soit, la place de la forêt dans nos vies est réelle : espace imaginé, usages diversifiés, représentations multiples, ce milieu est bien présent au coeur de nos sociétés. Aujourd’hui, souhaitons simplement qu’il reste un lieu de rencontre entre la nature et l’homme.

Marie-Odile Grandchamp, administratrice de la SNPN

Courrier des lecteurs


Dans les actualités :

Ce numéro abordant l’intendance humaine des forêts, penchons-nous d’abord sur la certification FSC, un système basé sur la concertation entre acteurs pour gérer durablement les exploitations. Puis changeons de milieu pour découvrir de gigantesques poissons méconnus, les requins pèlerins ; le marquage d’individus permet d’en apprendre plus sur l’espèce. Parfois tout aussi méconnue, la biodiversité des zones artificialisées a pu être abordée lors des assises nationales du transport aérien. L’infiniment petit révèle lui aussi péniblement ses mystères ; la brucellose qui touche les bouquetins du Bargy n’a ainsi pas fini d’être étudiée. Mais il n’est pas indispensable d’être chercheur pour fournir des données sur l’environnement, ainsi que le montre depuis 50 ans le Groupe ornithologiste du Nord. Les jeunes participants au défi des Explorateurs de l’eau l’ont également bien compris, en proposant des solutions à leur hauteur.


Vie de la SNPN


Dossier spécial : Gérer les forêts de France par Pierre Forest, Jacques Liagre et Hubert de Foresta

La gestion des forêts françaises est-elle durable ? Le sera-t-elle à l’avenir ? Sur ce sujet sensible, les points de vue divergent. Afin que chacun puisse se bâtir une opinion argumentée, le Courrier de la Nature propose trois articles de fond qui, sans se vouloir exhaustifs, en brossent les principaux enjeux et donnent à lire différents éclairages.
Plusieurs auteurs reconnus dans leur domaine ont accepté d’alimenter ce dossier.
Ils y expriment librement leur point de vue propre, dont ils sont seuls responsables et qui peut différer de la position de la SNPN, également présentée dans ces pages.


L’art et la nature selon Krispo


A lire 


Bibliographie

96 en stock

Avis

Aucune évaluation.

Seuls les utilisateurs ayant acheté ce produit pour laisser une évaluation.