[CONF] Lutter contre les extinctions ou conserver la nature ordinaire : Quels combats historiques pour les naturalistes ?

Lutter contre les extinctions ou conserver la nature ordinaire.
Quels combats historiques pour les naturalistes ?

par Rémi Luglia
Agrégé et docteur en Histoire. Membre associé du Pôle rural - MRSH et du laboratoire Histoire, Territoires & Mémoires (EA 7455), Université de Caen Normandie.
Président de la Société Nationale de Protection de la Nature (SNPN)

Le souci d’une nature banale, commune, familière, anthropisée et souvent utilitaire a pris une part significative dans les réflexions sur la nature et sa protection. Bien souvent, les acteurs ou les chercheurs considèrent que ce souci de cette « nature ordinaire » est récent et que les questionnements sur son état et son devenir sont neufs.

Pourtant, dès l’éveil de l’idée de protéger la nature au xixe siècle, se pose la question : pourquoi protéger ? En découle rapidement une deuxième interrogation : quelle nature protéger ? Et une fois celle-ci plus ou moins définie, comment assurer sa protection ? Évidemment les réponses sont variables selon les contextes temporels, spatiaux et sociétaux, mais aussi scientifiques.

Examiner certaines origines permet d’identifier la part qu’a pris le souci de la nature « banale », « commune », dans l’élaboration d’une pensée favorable à la protection, dans la définition et la mise en œuvre d’actions, dans les premières réalisations (mi xixe – mi xxe siècle). Cette démarche historienne révèle quelques clés de compréhension de la situation actuelle en discernant les héritages, les permanences et en même temps les changements, les innovations, à une époque où les notions d’anthropocène et de 6e extinction s’imposent.

 

L’association fédératrice Bourgogne-Franche-Comté Nature, le laboratoire de recherche Biogéosciences de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, la Société Nationale de Protection de la Nature, l’Institut national de la recherche agronomique de Dijon et l’Agence française pour la biodiversité s’associent pour organiser des rencontres sur la thématique « 6e extinction des espèces. Et maintenant ? » les 18 & 19 octobre 2019, à la maison du Parc du Morvan (58230 Saint-Brisson).

En savoir plus