Article au format texte pour impression
Consultation publique : un plan ours, sans ours !
La Société nationale de protection de la nature soutient l’action du FIEP (Fonds d’intervention éco-pastoral) et relaie son appel à participation à la consultation publique sur le projet de Plan de conservation de l’ours dans les Pyrénées.

Le Ministère de l’Environnement lance une consultation du public sur le projet d’un nouveau Plan de conservation de l’ours pour les dix années à venir. Malgré les avancées historiques en 2016 en faveur de l’ours ce Plan ne prévoit pas concrètement, avec un calendrier et des mesures opérationnelles de lâchers de femelles, notamment en Béarn où il n’y a plus que deux mâles.

Vos avis comptent pour l’intégration d’un programme de lâchers urgent d’ourses en Béarn, seule mesure qui peut empêcher la disparition de l’ours dans les Pyrénées occidentales et en Pyrénées centrales pour prévenir la consanguinité.

Si ce Plan est adopté en l’état, c’est un renoncement injustifiable. Ensemble, changeons ce Plan !

Jusqu’au 8 mars 2017, exprimez-vous en demandant que le lâcher rapide de 2 ourses en Béarn soit inscrit et programmé clairement dans ce projet de plan ours.

Proclamez avec nous qu’un Plan Ours sans ours n’a pas de sens !

Comment participer à la consultation publique ?

Pour participer à la consultation, vous devez envoyer votre message à cette adresse : sbrn.dreal-midi-pyrenees@developpement-durable.gouv.fr

Nous vous demandons de commencer votre message par cette formule (à copier - coller) :

Très attaché(e) à la protection de l’ours brun dans les Pyrénées, je demande qu’un vrai programme de restauration soit intégré au Volet Ours 2017-2027 de la SPVB, comprenant a minima le lâcher rapide de deux ourses en Pyrénées Occidentales, puis de deux autres en Pyrénées Centrales.

Puis complétez avec une argumentation personnelle : il est important d’ajouter au moins une phrase personnelle pour que votre participation ne soit pas considérée comme une contribution automatique sans valeur.

Vous pouvez par exemple faire valoir les arguments suivants :

- L’ours brun est un élément important du patrimoine (naturel, culturel, pyrénéen, français …)

- La restauration de la population d’ours est une obligation (morale, légale …)

- Un Plan qui ne comprend pas d’action concrète risque d’être sans effet

- L’État concerte et réfléchit depuis des années, il est temps d’agir !

Vous pouvez consulter le projet de Volet Ours et les documents associés complémentaires sur le site de la DREAL Occitanie.