Gestion de la Réserve

Le plan de gestion

Depuis 1991, la gestion de la Réserve naturelle nationale de Camargue est définie par un plan de gestion définissant les objectifs et actions à mener sur une période de cinq ans. Le plan de gestion des réserves naturelles est structuré de la manière suivante :

  • Un diagnostic du site : administration, environnement, patrimoine naturel, cadre socio-économique et culturel, histoire, pédagogie… et définition d’enjeux de conservation;
  • La gestion du site : objectifs à long terme, objectifs du plan, opérations et programmation du plan de travail;
  • Une évaluation du plan de gestion écoulé : évaluation annuelle du plan de travail et évaluation quinquennale du plan de gestion.

Pour consulter le plan de gestion actuel, rendez-vous dans la Documentation.

L’équipe gestionnaire

Composée de dix personnes, l’équipe de la réserve se partage différentes tâches liées à la gestion de son vaste territoire protégé :

  • la protection du territoire (surveillance, entretien…) assurée par un garde-technicien, qui participe aussi aux opérations de suivi, et des chargés de mission;
  • le suivi scientifique (dénombrements, échantillonnages, traitement des données…) assuré par des chargés de mission scientifique;
  • l’accueil du public et l’animation assurés par des hôtesses d’accueil, une technicienne et une équipe de bénévoles de la SNPN;
  • la partie administrative assurée par une directrice (gestion du personnel, communication, représentation…) et une assistante administrative et financière (comptabilité, gestion de l’accueil…).
equipe_rnc_avril_2016_sb_8_-_copie

Une partie de l’équipe – Avril 2016

Les suivis scientifiques

La gestion de la Réserve s’appuie sur une longue tradition de suivis scientifiques, véritables mémoires des lieux. Il s’agit de suivre en permanence de nombreux paramètres : météo, niveaux d’eau, salinité, végétation, inventaire des insectes, reptiles et amphibiens, nombre d’oiseaux, de poissons et de lapins, etc.

Toute valeur exceptionnelle prise par l’un des paramètres est rapidement analysée afin d’en comprendre la variation et de permettre une intervention éventuelle.

Les données scientifiques collectées sont intégrées dans nos bases de données et peuvent également être localisées géographiquement, permettant la production de cartes diverses (thématiques, évolutives ou interprétatives).
Ces cartes constituent un outil d’aide aux décisions de gestion de la Réserve et un support de communication utile vis-à-vis des partenaires institutionnels.

Chaque année, les différents suivis et études effectués sur le territoire de la Réserve font l’objet d’un compte-rendu présenté au Conseil scientifique. La Revue d’Écologie – la Terre et la Vie a régulièrement publié des « Actes de la Réserve de Camargue ».

Ces actions sont menées à bien en étroite collaboration avec les organismes de recherche et de gestion en Camargue. Deux Conseils de la Réserve encadrent ce travail de terrain : le Conseil de direction et le Conseil scientifique.

Les conseils de la réserve

Le Conseil de direction est présidé par le Préfet des Bouches-du-Rhône. Il comprend des membres de droit et des membres nommés pour une durée de trois ans.

Il est consulté :

  • sur les conditions d’application de la règlementation de la Réserve;
  • sur l’élaboration et la mise en œuvre des plans de gestion de la Réserve;
  • ainsi que sur le programme d’information et d’éducation du public.

Le Conseil scientifique est présidé par le Professeur François RAMADE, Président honoraire de la Société Française d’Écologie et de la SNPN, et comprend 15 membres nommés pour une durée de cinq ans.

Il est chargé :

  • de formuler un avis sur toutes les mesures intéressant la gestion et l’aménagement de la Réserve;
  • d’inciter, de coordonner les études et recherches scientifiques exécutées à l’intérieur de la Réserve ou intéressant directement celle-ci et de rechercher les moyens financiers correspondants;
  • de proposer des modifications éventuelles de la réglementation de la Réserve.