Voir Panier «Le Courrier de la Nature n°299 septembre-octobre 2016» a été ajouté à votre panier.
COUV_cln_306

Le Courrier de la Nature n°306 spécial Nuisibles

6.00 

Pour commander ce numéro : Bon de commande Nuisibles

Éditorial

- Le nuisible, d’hier à aujourd’hui. Vers une cohabitation ? par Rémi Luglia, Président de la SNPN, agrégé et docteur en histoire.

« Nuisible » est une notion en voie de disparition des textes officiels par le fait de la loi du 8 août 2016 dite « de reconquête de la biodiversité ». Disparue ? On peut se le demander, car si le mot « nuisible » est effectivement remplacé par « susceptible d’occasionner des dégâts », cette périphrase n’en légitime pas moins des actions humaines pour gérer cette nature qui gêne, bien souvent en la détruisant.

- L’humain est-il une espèce nuisible ? Histoire naturelle de notre espèce,  par Pierre Jouventin, Directeur du laboratoire d’écologie du CNRS-Chizé de 1985 à 1998.

« [L’Homme], insupportable enfant gâté qui a occupé trop longtemps la scène philosophique et empêché tout travail sérieux en réclamant une attention exclusive. »  Claude Lévi-Strauss, 2009, L’homme nu, Ed. Plon.

- Les « nuisibles » saisis par le droit, par Aline Treillard, doctorante en droit de l’environnement, Université de Limoges.

L’actualité autour de la notion de « nuisible » est abondante. Sa dimension juridique n’est pas épargnée : en attestent l’article 157 de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages du 8 août 2016 qui lui est dédié, la tenue d’un colloque pluridisciplinaire dans l’enceinte du ministère de l’Environnement sur cette notion, la rédaction d’un projet de décret relatif à l’application des dispositions cynégétiques de ladite loi, ainsi qu’un arrêt du Conseil d’État du 14 juin 2017 sur saisine d’associations de protection de l’environnement.

- Penser avec les friches. De l’inutile au nuisible, du nuisible au sauvage, par Rémi Beau, Docteur en philosophie, chercheur au laboratoire Sophiapol de l’Université Paris-Nanterre.

Qu’elle qualifie les animaux ou les plantes, la catégorie du « nuisible » est inséparable de celle de l’« utile », les deux termes définissant une bipartition par laquelle les humains, au moins depuis le milieu du XIXe siècle dans les sociétés occidentales, ont souvent cherché à ordonner les espèces naturelles avec lesquelles ils cohabitent. Plus largement,
cette partition s’étend également aux espaces naturels servant de grille de lecture pour l’évaluation des paysages, et donnant lieu à des représentations fortement négatives des espaces en friche. L’intérêt croissant depuis la fin du XXe siècle pour une troisième catégorie, celle du « sauvage », vient perturber ce cadre conceptuel trop étroit, et pourrait conduire à la revalorisation des terres incertaines. 

- « Nuisibles? » Le point de vue de la SNPN, par Stéphanie Hudin et François Moutou, Vice-présidents de la SNPN.

- Courrier des lecteurs


 La nature dans l’œuvre de … Maryse Habran


Études et suivis :

- Requins : « super nuisibles » de l’Île de la Réunion ? par Emmanuelle Surmont, géographe, doctorante , Université Bordeaux Montaigne – IRD, et Farid Benhammou, géographe, laboratoire ruralités, Université de Poitiers
- L’ajonc d’Europe à La Réunion : d’une plante désirée à une espèce exotique envahissante , par Nathalie Udo, chercheuse associée au Laboratoire espaces et sociétés (ESO), Rennes
- Le cas des récifs d’hermelles. Nuisible ou patrimonial : l’évolution des perceptions en milieu marin, par Patrick Le Mao et Nicolas Desroy (Ifremer, laboratoire environnement et ressources – Bretagne nord), Jérôme Fournier (Station marine de MNHN à Concarneau, CNRS UMR BOREA)
- Les lapins de garenne en milieu urbain et péri-urbain. Un exemple de persistance locale pour une espèce au statut paradoxal, par Léo Martin, doctorant CESCO-PALOC, MNHN
- La Réserve du lac de Grand-Lieu. La problématique des espèces « envahissantes » et sa gestion sur le lac, par Jean-Marc Gillier, SNPN, Directeur de la Réserve naturelle du lac de Grand-Lieu
- Classement des espèces d’animaux susceptibles d’occasionner des dégâts : sur quelles données se fonder ? par Sandrine Ruette et Murielle Guinot-Ghestem, ONCFS, Direction de la recherche et de l’expertise
- Les renards face à la rage en France de 1968 à 1998. Le vécu d’un animal doublement nuisible, par Nicolas Baron, professeur agrégé d’histoire-géographie et doctorant en histoire contemporaine ( Lyon III)

- Les ruraux et leurs nuisibles. Le point de vue des habitants de trois communes rurales françaises sur un biodiversité qui dérange, par Guillaume Marchand (professeur visitant étranger à l’Université fédérale de l’Amazonas (Brésil),  Florent Kohler (maître de conférences (HDR) à l’Université de Tours),  Chloé Thierry (chargée de mission sur les suivis de biodiversité à l’UMS 2006
« Patrimoine naturel » du MNHN) et Philippe Léna (directeur de recherche émérite à l’Institut de recherche pour le développement (IRD).

- Camargue: une réserve face au « nuisible », par la RNN de Camargue

- Les forestiers et les insectes dits « nuisibles » ? Des ravageurs aux bio-indicateurs, par Laurent Lathuillière, forestier-naturaliste et entomologiste à l’Office national des forêts, Agence montagnes d’Auvergne


Bibliographie – Remerciements

Pour commander ce numéro : Bon de commande Nuisibles

Avis

Aucune évaluation.

Soyez le premier à évaluer la revue “Le Courrier de la Nature n°306 spécial Nuisibles”